M-Pos : le nouvel eldorado des start-ups ?

Véritable révolution dans le secteur innovant du paiement par mobile, le M-Pos (ou solution d’encaissement mobile) est une solution qui permet de recevoir des paiements par carte via un téléphone portable.

De plus en plus utilisée par les commerçants, ce nouveau moyen d’acceptation des paiements est amené à se développer exponentiellement ces prochaines années. Mon avis sur la question.

Définition du M-Pos

Premièrement, il est nécessaire de savoir qu’est-ce le M-Pos et quelles sont ses utilisations possibles.

Le site spécialisé M-Paiement.fr nous en donne une explication assez complète : “le Mobile Point of Sale (mPOS) ou point de vente mobile (en Français) est une application mobile combinée à un lecteur de carte connecté au mobile qui permet d’accepter les paiements par carte. Le Mobile Point of Sale est un substitut aux terminaux de paiement traditionnels. Ces types de solutions sont destinées aux activités nomades principalement. Les grandes comme les petites structures sont susceptibles d’adopter ce mode d’acceptation de paiement.”

Un eldorado pour les start-ups

Le marché du M-Pos est devenu un véritable eldorado avec l’apparition de centaines de start-up spécialisées. L’Europe, les Etats-Unis mais aussi l’Asie ont été les terrains de jeu de ces entreprises innovantes.

Pionnier du secteur, Square, fondée par le co-fondateur de Twitter, est devenue une start-up colossale avec près de 6 milliards de dollars de paiement collectés par an. Elle a d’ailleurs finalisé une nouvelle levée de fonds de 150 millions de dollars en octobre 2014, valorisant la société à plus de 6 milliards de dollars. Du jamais vu sur ce marché !

En France, plusieurs grandes banques comme la BPCE ou la BNP ont également choisi de lancer une solution de M-Pos afin de ne pas manquer le coche. En effet, dans le cas de Square, les banques sont totalement privées de la commission sur la transaction.

Pour le moment, ces solutions sont plus à l’état de pilote que de véritables produits packagés. On note aussi la présence de dizaines de petites start-ups françaises qui essayent de percer dans ce marché très éclaté pour le moment.

mPos

Le marché de demain ?

Avec le développement toujours plus forts des FinTech et du paiement par smartphone, on peut se demander si le marché du M-Pos est le marché de demain.

En effet, le M-Pos séduit toujours plus de clients commerçants, professionnels nomades, artisans et professions libérales qui y voient de véritables avantages comme la réduction du temps d’attente en caisse, la réduction des coûts (le boitier d’acceptation des paiements est souvent offert) et bien sûr la possibilité d’accepter la carte bancaire (quand on sait que 64% des très petites entreprises n’acceptent pas ce moyen de paiement).

Le M-Pos est aussi beaucoup plus flexible qu’un terminal de paiement traditionnel. La banque oblige souvent le commerçant à signer un contrat d’une durée minimum et prend une commission importante, incompatible avec les petites transactions.

C’est donc une véritable alternative à un terminal de paiement traditionnel, et qui possède une forte valeur ajoutée aux yeux des commerçants et des consommateurs.

Une différence importante entre les marchés

Les Etats-Unis ont été le premier terrain de jeu des start-ups du paiement mobile. Le marché est moins contraignant au niveau des paiements.

En Europe, des solutions se développent mais doivent suivre la réglementation très importante des pays avec l’exigence du “chip and pin” (le code Pin de la carte bancaire doit toujours être entré par le client) qui n’est pas encore en pratique outre-atlantique. Plusieurs modèles économiques existent encore aujourd’hui, l’avenir nous dira qui aura le dernier mot.